jeudi, novembre 19, 2009

vieux film retrouvé !!!

une perle ! on m'entend mal mais je dis des choses comme "j'arrive pas à y croire" , "Christopher chui ému", "c'est deux passions chez moi maintenant réunies" ou encore " une jocke de pet grosse comme le stade ! je peux pas battre ça !"
video

jeudi, novembre 05, 2009

jeudi, septembre 17, 2009

exercice de le mental

Imaginez que vous passez le doigt sur les dents d'une clef avec les yeux bandés. Pour bien comprendre la clef, vous devrez passer plusieurs fois ou encore passer tranquillement en comptant sur votre mémoire pour la reconnaître d'une autre. Avec une étude approfondie, vous pourriez même ne plus jamais vous méprendre à son sujet. Imaginez maintenant que la clef est votre vie et votre doigt, le passage du temps. N'ayant malheureusement pas le contrôle du temps, on ne peut pas revenir et repasser ou bien ralentir notre vie pour bien la comprendre. Soumis au passage du temps, on fait ce que l'on peut pour se comprendre nous même. Imaginez maintenant que vous n'auriez plus les yeux bandés. Vous pourriez voir la clef au complet sans même passer le doigt dessus. Vous pourriez l'étudier cent fois plus vite sans même y toucher. ... Je pense que ça vaut la peine d'essayer de se dévoiler les yeux pour bien voir l'ensemble. Des fois, on voit même un peu au travers des paupières !

jeudi, août 06, 2009

Constellation de noël

Des fois je me demande c'était comment de se réveiller avec le soleil, au son de la rivière à côté de tout les tipis du groupe. Réveillé mais encore couché sur le dos avec les mains derrière la tête dans de la fourrure à penser à ce qu'il y aura à faire cette journée là. Une offrande à son totem pour réanimer le feu et puis c'est le froid du matin qui nous accueille en sortant. De respirer cet air tellement frais à chaque matin. Le feu principal du campement fait encore de la fumée dans le brouillard du matin qui s'étend des montagnes autour de la vallée jusqu'à la rivière plus forte à cause de la fin du dégel. De sentir toute la vie autour dans tous nos gestes, dans tous ce que l'on verrait, dans tous ce que nos sens pourraient nous dire. Des gestes comme faire ses propres flèches pour chasser sa nourriture, tanner ses peaux pour notre linge et nos tipis, aller trouver un arbre pour le feu de la nuit qui vient. Moi c'est des idées qui m'inspirent.

Des fois j'ai l'impression que la ville c'est trop mort autour ; du béton dehors, du plâtre dans les maisons, des vêtements en tissus synthétique. Tout ce que l'ont touche, voit, entend est mort. Quelques exceptions se présentent de temps en temps. Ça peut être comme un nid d'hirondelle dans la cabane que j'ai construit exactement pour ça ou encore mon cactus qui à reprit des belles couleurs et visiblement grossi depuis que je l'ai mis dans un pot plus gros ou même de prendre quelques ingrédients simples comme de la farine et des cerises bien mur et faire une tarte.

Mon stress c'est mon corps qui se défend contre la mort qui le touche tout le temps. J'avais les pieds dans la rivière au soleil et ni la chaleur de la journée ni d'être dans l'eau jusqu'aux genoux ne me dérangeaient. Je sentait la vie dans le courant de la rivière, dans la brise humide qui sent le mélange de toute les plantes dans la forêt en bordure de la rivière, dans la chaleur du soleil sur mon dos. Mais ce n'est qu'une fois de temps en temps que je peux être embrassé de vie comme ça. Ici j'ai mon cocon, il y a beaucoup de morts mais je les connais tous. En plus, j'ai quelques îlots plus vivant, c'est mieux que rien, mais de temps en temps je dois aller prendre une bouffée d'air frais pas loin d'un plan d'eau. Une nuit sous les étoiles à côté d'un feu de temps en temps, ça me semble raisonnable et très faisable, mais pas pour ce soir, je peux très bien me contenter de la musique de mon ordinateur sous mes lumières de noël, bercé par le son de mon horloge.

mercredi, juin 24, 2009

nexus-6

Vous savez ce sentiment qu'on ressent quand on vit un moment heureux ? C'est comme un chaleur dans le corps qui réconforte toute sorte de blessure qu'on pourrait avoir en dedans. On vit ce genre de moment quand on regarde les yeux de l'être aimé, quand on est fier de notre enfant, quand on voit que les gens autour de nous nous apprécient pour ce que nous sommes vraiment. Dans mon histoire, c'est ce sentiment qui a tout déclenché.

Je marchais dans une rue tranquille un après midi d'été confortable. Je lisais un livre en marchant avec de la musique dans les oreilles quand une jeune femme me fit sursauter devant moi. Je ne l'avais pas du tout vu venir malgré sa belle robe d'été orange comme un flamme qui dansait avec ses cheveux roux. J'ai à peine eu le temps d'enlever mes écouteurs encore surpris qu'elle me dit qu'elle était folle de joie et qu'elle désirait transmettre cette joie dans un baiser à un bel étranger. Sans jamais craindre aucun piège ni aucune malice, j'ai accepté son baiser sans vraiment y penser. C'est pendant le très bon baiser qu'elle m'offrit que j'ai senti ce sentiment comme jamais je ne l'avais senti avant. La chaleur en dedans était si forte qu'elle faisait un peu mal. Après m'avoir transmis toute cette joie, elle est partie derrière moi pendant que j'étais figé par l'intensité du moment. Quand je me suis comme réveillé debout dans l'ombre dansante d'un arbre sur la rue, elle ne m'était plus visible, mais j'avais cette chaleur en dedans qui restait et qui me rappelait l'intensité de ce moment que j'ai vécu avec elle.

Pendant quelques jours la chaleur est restée près de mon coeur. J'aimais beaucoup avoir ce réconfort portatif en tout temps. Jamais je n'avais vécu quelque chose d'aussi positif pour moi avant. Je pouvais vraiment dire que j'étais heureux. J'ai commencé à avoir des doutes quand j'ai senti que la chaleur grandissait en dedans. Elle a commencé par s'étirer surtout vers le bas mais un peu vers le haut aussi. Après deux semaine, je sentais que la chaleur avait rempli mon coeur au complet et se propageait dans les vaisseaux sanguins surtout. C'est à peu près à ce moment là aussi que j'ai commencé à être malade. Je n'arrivait pas vraiment à manger, mais je pouvais continuer à faire mes journées appartement sans problèmes. Après seulement une autre semaine, j'étais alité sans énergie avec une chaleur étouffante et douloureuse dans tout le torse. Elle a finit par monté dans le derrière du cou pour atteindre ma tête. C'est quand elle s'est rendu que j'ai commencé à comprendre ce qui m'arrivait vraiment. À partir de ce moment, il ne s'est passé que vingt minutes. J'ai commencé à sentir mes idées s'en aller, mes goûts se dissiper et mes sentiments se diluer. En sentant mon âme se consumer, j'ai commencé à expirer de la fumée très pâle comme si j'expirais une bouffé de cigarette à chaque respiration et c'est ce qui me fit comprendre que j'avais pris feu en dedans. J'ai vite pris un papier et un crayon et je me suis mis à écrire un dernier mot à ceux que j'aime. Je sentais vraiment mes facultés se dissoudre dans cette chaleur que je sentais jusque dans le fond de mes yeux, mais j'ai fini par réussir à écrire : "Désolé tout le monde que j'aime, je ne savais pas que j'étais un robot"

lundi, avril 13, 2009

tel que paru en avril



Bélier : Orion est ben enlignée alors écoute ton coeur ! Tu DOIS suivre ton coeur. Vie pour le jour même et non pour le lendemain. Écoute ton coeur. N'importe quel autre moyen mène au désarrois. N'attend plus. Écoute ton coeur.

Taureau : Ne soyez pas stupédié et confu de savoir que Belzébut à un démon choisi pour toi. Vous savez ce que vous avez fais ! Maintenant, changez votre coeur de pierre pour un coeur d'or !!

Gémeaux : Ya t-il de la vie sur Mars ? qui sait ? et on s'en fou, mais elle dans le chemin des chakras alors attention à la touche invisible de cette sorte de monstre que sont les toutes nouvelles croquettes de kraft dinner fris et pour les gothiques dans l'âme, petite rechute c'est rendu "back in black clothing" comme on dit

Cancer : N'attendez pas le jour qui ne viendra jamais. Pierre qui roule n'amasse pas mousse et Pierre s'est fait vraiment mal en roulant alors ne faites pas ça. C'est juste pas prudent.

Lion : Vous passer peut-être un dur moment, mais ne vous en faites pas car cette sombre situation n'est que temporaire. Le train continu à rouler même toute la nuit. Évitez les salons de voodoo.

Vierge : En ce moment, c'est toujours la même chanson et la même dance. Il serait temps de changer, mais faites attention à cette nouvelle secte qui fait des ravages. Elle s'appelle "le culte de l'huître mauve profonde"

Balance : Toi aussi, tu pourras profiter du bon temps car les portes seront ouvertes pour toi, le mur qui te limitais va exploser à la TNT et tes ennemis s'écraseront comme des papillons en fer ou même un dirigeable en plomb !

Scorpion : Comment l'ouest à été gagné ? Par la persévérance comme celle qui vous fera passer ce nouvel an païen en ce mois d'avril ! Votre oeil de tigre pourrais abattre même Godzilla.

Sagitaire : Vous découvrirez la face cachée de la lune ce mois-ci, tant de nouveautés agréables vous arriveront que ce sera pour vous comme un renaissance, une genèse ! Vous avez vu le film Billion dollar baby ?

Capricorne : Vous vous sentez perdu comme un étranger dans une ville où les rues ont pas de noms, mais ne vous en faites pas, malgré les gens étranges et l'absence de ligne d'horizon, vous serez les champions. Bienvenu dans la jungle !

Verseau : Finalement, avez vous pris soin de faire ce que vous aviez à faire ? Cette chose dont on avait parlé voilà quelques semaines ? J'espère que oui, parce que ça te ferais vraiment du bien. En tout cas, on en reparlera.

Poisson : Ne soyez plus froid comme de la glace et visez plus haut que d'être héros dans un jukebox ! Ayez la tête reposée et le sang chaud et envolez-vous libre comme un oiseau vers la croisée des chemins. Viarge que chu poétique !

dimanche, mars 22, 2009

Je voulais faire un tarte, mais j'ai fais de l'art !!!

il est 1h du matin, et je suis sans mot, à défaut d'avoir des gens avec moi pour dire rien, je met sur ce blog, ma dernière tarte à ce jour, et le blog n'aura pas de mot non plus, quel chic type ce blog !



lundi, mars 02, 2009

dimanche, février 15, 2009

samedi, février 14, 2009

tel que paru en février




Bélier : Je suis vraiment désolé, mais rien d'excitant ne vous arrivera de si tôt. N'ayez pas d'attentes avant mars $ chance en affaire

Taureau : Les temps durs sont finis, tennez bon pour remonter la pente. Un proverbe australien dit : "dont let go the potato bâtard".

Gémeaux : ATTENTION je voulais tester vos réflexes. Faites attention de ne pas vous brûler la chandelle par les huit bouts et de ne pas croiser de carcajou. Ça mord fort ces affaires là !

Cancer : Si vous vous sentez prêt à découvrir un très bon restaurant asiatique, descendez la rue et tournez à gauche à la troisième lumière et ensuite tournez à droite après la grosse madame. Ce sera à votre droite.

Lion : Vous devrez faire un dur choix entre la réalité et l'imaginaire. Dépendant de votre choix, lisez soit le bélier soit le poisson, il fera l'affaire pour vous.

Vierge : un ti peu de chance. Amateurs de blues, je vous conseille le Black Cat Alley show à chom 97.7 le dimanche de 19h à 21h. Moi je cherche un bon bar de blues. Des suggestions ?

Balance : Essayez une nouvelle recette avec des assez bons amis pour que la soirée soit un succès même si finalement le recette est moche. Une tarte fait jamais de tort. Comme dessert là.

Scorpion : Au forum demain soir, un vent de changement va vous rocker comme un ouragan. wink wink

Sagitaire : Vous ne pourrez plus nier la réalité. Après un show de mi-temps comme ça, Brute Springsteen a prouvé qu'il a encore le rock dans le sang.

Capricorne : Chance monétaire. Vous allez toute la gang gagnez à la lotterie au moins un milliard de dollars chacun.

Verseau : Signe d'eau. Chance en ski. Évitez les cravates rouges et ayez toujours du poulet avec vous au cas où quelqu'un voudrais être ton ami.

Poissons : Vous êtes protégé des Dieux avec Saturne en gémeaux et Vénus en chocolat. Profitez du bon temps qui s'amène et faites vous plaisir. C'est plate ca soit tombé sur le mois le plus court de l'année.

j'offre une tarte à celui qui peut m'expliquer l'importance de chaque mot dans l'horoscope du scorpion.

crevette stingray

pour le club de dessin
 
Free Blog CounterGimahhot